Écrivez-nous!


Permis de conduire

Le jour de l'examen

Avant l'examen
L'évaluateur vous informera du déroulement de l'examen. Il n'y a aucun piège, c'est-à-dire que l'évaluateur ne vous demandera jamais de faire quelque chose qui va à l'encontre du Code de la sécurité routière.

Pendant l'examen
Essayez de vous détendre. L'examen est développé en fonction du comportement attendu d'un nouveau conducteur, et ce, en tenant compte que vous continuerez à acquérir de l'expérience de conduite une fois votre permis obtenu.

L'évaluateur évaluera le degré d'autonomie dont vous ferez preuve dans la mise en pratique des trois compétences suivantes :

  • Manoeuvrer un véhicule de promenade;
  • Partager la route;
  • Respecter la législation.

Il vous donnera les consignes au fur et à mesure que l'examen se déroulera. Par contre, durant la phase de conduite autonome, vous devrez conduire librement. Les consignes seront données avant que débute la phase de conduite autonome.

De plus, au cours de l'examen, l'évaluateur vous questionnera sur les risques présents dans l'environnement afin de vérifier votre capacité à bien détecter les risques.

Pour réussir votre examen
Vous devez obtenir une note égale ou supérieure à 75 %. Par contre, certaines erreurs de conduite graves entraînent automatiquement un échec à l'examen, et ce, peu importe le pointage total que vous obtenez. Ces erreurs consistent en une action, une non-action ou un comportement qui entraîne une situation dangereuse pour vous ou les autres usagers de la route. Il peut également s'agir d'une infraction aux règles de la circulation ou de la signalisation routière.

À la fin de l'examen
L'évaluateur vous transmettra votre résultat en vous précisant vos points forts et les points que vous devez améliorer, même si vous avez réussi votre examen.

N'oubliez pas, pour réussir votre examen,
pratiquez souvent et dans des situations de conduite variées!

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11