Écrivez-nous!


Communiqués

Sécurité routière - La banquette arrière d’un véhicule : l’endroit le plus sécuritaire pour les enfants de 12 ans et moins

Québec, le 13 décembre 2005 - La banquette arrière d’un véhicule demeure l’endroit le plus sécuritaire pour les enfants de 12 ans et moins, qu’il y ait ou non un coussin gonflable à l’avant, du côté passager.

En effet, un enfant assis sur la banquette arrière d’un véhicule a 25 % moins de risque de subir une blessure grave ou mortelle au moment d’un impact frontal ou transversal. En cas de collision, il frappera le dos du siège avant. Par contre, un enfant assis à l’avant est plus près du point d’impact dans les collisions frontales, qui sont les plus meurtrières. De plus, il risque davantage de heurter le pare-brise ou le tableau de bord. Sans compter les blessures graves voire mortelles liées à la présence de coussins gonflables à l’avant du véhicule.

Les blessures causées par les coussins gonflables touchent particulièrement les enfants. Même si certains nouveaux dispositifs peuvent maintenant évaluer la taille, le poids et la position des personnes assises devant eux, la Société tient à rappeler que leur technologie n’est pas infaillible.

Au Québec, chaque année, plus de 2 000 enfants de 12 ans et moins sont blessés ou tués lorsqu’ils sont passagers d’un véhicule routier. La loi est claire : tout enfant de moins de 63 cm en position assise, mesuré du fessier au sommet de sa tête, doit être installé sur la banquette arrière d’un véhicule dans un siège d’auto adapté à son poids et à sa taille. Les autres, qui ont atteint la taille réglementaire, doivent être retenus par la ceinture de sécurité.

Dans un véhicule, il importe d’attacher les enfants à la vie!

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11