Écrivez-nous!


Communiqués

Barrages routiers pour contrer l'alcool au volant - Bilan final

Québec, le 10 juin 2002 - Selon les données recueillies par la Société de l'assurance automobile du Québec, plus de 81 161 conducteurs ont été interceptés lors des 1 163 barrages routiers érigés par les services de police de toutes les régions du Québec, entre le 2 mai et le 2 juin derniers. De ce nombre, 324 (0,4 %) avaient un taux d'alcool dépassant la limite légale. La moyenne pour les huit derniers P.A.S. était de 380. L'âge moyen des conducteurs dont le taux d'alcool dépassait la limite légale est de 36 ans et leur taux d'alcool était en moyenne de 141 mg par 100 ml de sang.

Jusqu'ici, la concertation des services policiers, qui se répète deux fois par année depuis 1998, porte le nombre total de conducteurs interceptés à 869 833.


Implication des services policiers
Ces opérations de contrôle s'inscrivaient à l'intérieur d'une vaste campagne contre l'alcool au volant qui alliait la sensibilisation par la diffusion du message publicitaire « Empêchez vos amis de boire et de conduire. Insistez ! », entre le 25 avril et le 26 mai, le volet législatif - le Code de la sécurité routière est modifié depuis le 21 avril dernier - et enfin le contrôle sur le terrain par les différents services policiers. Toutes ces actions visaient le même but : réduire le nombre de décès et de blessés liés à la conduite avec les capacités affaiblies.

Aussi, la Société tient à souligner tout particulièrement le travail de l'ensemble des services policiers du Québec pour leur implication dans la lutte contre l'alcool au volant. Le soutien des policiers de la Sûreté du Québec, du Service de police de la Ville de Montréal et de tous les services de police municipaux, est indispensable et a certes contribué à l'amélioration du bilan routier concernant cette problématique depuis plusieurs années : le nombre de décès imputables annuellement à l'alcool au volant est passé de 800 en 1978, à 200 en 2002.

Rappelons toutefois que l'alcool au volant est encore l'un des grands responsables du bilan routier du Québec. L'an dernier, 30 % des décès et 18 % des blessés graves y étaient liés.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11