Écrivez-nous!


Communiqués

Des conducteurs aux pieds pesants : Plus de 2 000 conducteurs interceptés durant la journée cible du 11 juin

Québec, le 20 juin 2002 - Partout au Québec, et ce, malgré une météo peu clémente le 11 juin dernier, les services policiers ont organisé simultanément différentes opérations de contrôle de la vitesse dans le cadre de la campagne « Prenez quelques minutes de plus... pour vivre ». Ainsi, sur 603 sites de contrôle de la vitesse, 900 policiers ont donné 2 029 constats d'infraction pour la vitesse. La plus haute vitesse observée dans une zone de 50 km/h était de 104 km/h alors que celle observée dans une zone de 90 km/h était de 150 km/h. En ciblant une journée spécifique, la Société de l'assurance automobile du Québec, la Sûreté du Québec, le Service de police de la Ville de Montréal et les services policiers municipaux voulaient sensibiliser le plus grand nombre possible de conducteurs aux dangers de la vitesse au volant.

Rappelons que cette campagne conjointe se poursuit jusqu'au 14 juillet. En plus de la surveillance accrue exercée par les policiers, la Société de l'assurance automobile du Québec rediffuse son message sur la vitesse : « Prenez quelques minutes de plus... pour vivre ».


Pensez-y, ralentissez !
À quelques semaines de la période des vacances estivales pendant laquelle des milliers de Québécois prendront la route, la Société de l'assurance automobile du Québec et les services policiers du Québec invitent la population à diminuer leur vitesse de conduite et à respecter les limites de vitesse. La vitesse a causé beaucoup de drames humains ces dernières semaines.

La vitesse fauche annuellement plus de 150 vies et blesse plus de 6 000 personnes. La vitesse est, avec l'alcool au volant, une des principales causes d'accidents sur les routes. Cela s'explique par le fait que la vitesse obéit toujours aux lois de la physique. Rien ni personne n'y échappe. Même pour un bon conducteur, plus la vitesse au volant est élevée, plus la distance de freinage augmente, plus la violence des chocs est élevée, plus l'adhérence à la route est réduite, plus le champ de vision rétrécit et plus la marge de manoeuvre pour éviter des obstacles diminue.

Lorsqu'on connaît les risques encourus en roulant trop vite, il vaut mieux prendre quelques minutes de plus pour préserver sa vie et celle des autres.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11