Écrivez-nous!


Communiqués

Les nouveaux arrivants et le permis de conduire - Les exigences de la SAAQ visent d'abord la sécurité routière

Québec, le 10 juin 2002 - La Société de l'assurance automobile tient à souligner qu'elle n'exerce aucune discrimination à l'égard des nouveaux arrivants de moins de 25 ans. C'est pour des raisons de sécurité routière que ceux-ci sont soumis aux mêmes règles que l'ensemble des Québécois qui demandent un permis pour la première fois. Ainsi, depuis 1997, au Québec, toute personne de moins de 25 ans qui désire obtenir un permis de conduire doit passer par l'accès graduel à la conduite comprenant :

  • une période d'apprentissage de 8 ou de 12 mois, selon que l'apprenti conducteur suive ou non un cours de conduite;
  • un permis probatoire de 2 ans;
  • une limite de 4 points d'inaptitude;
  • une tolérance zéro en matière d'alcool au volant.

Rappelons que cette mesure s'applique partout au Québec, que la personne ait ou non besoin d'un permis de conduire pour travailler.

L'accès graduel à la conduite est basé sur le risque accru d'accidents mortels et graves que présentent les conducteurs de moins de 25 ans.

Par ailleurs, la Société a mis de l'avant certaines règles réservées aux nouveaux arrivants de 25 ans et plus, déjà titulaires d'un permis de conduire, et cela afin de faciliter leurs démarches d'intégration socio-économique. Ils peuvent avoir accès immédiatement aux examens de compétence et, en cas de réussite, à un permis de conduire régulier sans être soumis à l'accès graduel à la conduite.

Rappelons que si les nouveaux arrivants sont déjà titulaires d'un permis de conduire émis par leur pays d'origine, la Société tient néanmoins à vérifier leur connaissance des règles régissant la conduite automobile au Québec et leur aptitude à conduire et cela, dans un souci de sécurité routière à l'égard de tous les usagers de la route et d'équité envers l'ensemble des Québécois.

Seuls les nouveaux arrivants titulaires d'un permis de conduire délivré par un pays ayant une entente de réciprocité ou un lien électronique avec le Québec sont exemptés de ces mesures.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11