Écrivez-nous!


Communiqués

Le ministre des Transports lance une campagne de sensibilisation l'alcool au volant

Québec, le 21 juin 2011. – Le ministre des Transports du Québec, M. Sam Hamad, et la vice-présidente à la sécurité routière de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), Mme Johanne St-Cyr, ont lancé aujourd'hui une nouvelle campagne de sensibilisation de la SAAQ pour lutter contre la conduite avec les facultés affaiblies. Cette campagne prévoit deux nouvelles publicités diffusées à la télévision ainsi que le lancement d'une application pour téléphones intelligents iPhone, intitulée Code-bar. Une campagne d'affichage sera également déployée dans les bars pour faire la promotion de l'application destinée à sensibiliser les jeunes aux dangers de l'alcool au volant.

« À l'approche des bals de finissants, de la Fête nationale du Québec et de toutes les activités festives de l'été, il est de mise de rappeler à nos proches qu'ils doivent dissocier alcool et conduite automobile. Les événements de la fin de semaine dernière nous rappellent que les gains en sécurité routière sont de fragiles acquis. C'est pourquoi nous multiplions les activités de sensibilisation, nous modifions notre législation et nous renforçons le contrôle policier afin d'influencer positivement le comportement des conducteurs », a déclaré le ministre Sam Hamad.

Pour sa part, la vice-présidente à la sécurité routière de la SAAQ, Mme Johanne St-Cyr, souligne que « de 2005 à 2009, chaque année, les accidents dus à l'alcool ont causé en moyenne 31 % des décès et 16 % des blessés graves. Avec la vitesse, l'alcool demeure l'une des principales causes d'accident. En 2009, 35,2 % des conducteurs décédés avaient un taux d'alcoolémie supérieur à 80 mg par 100 ml de sang. Les efforts de sensibilisation doivent donc être maintenus ».

Les messages publicitaires, le premier sous le thème « Un conducteur désigné, on aime ça » et le second sous le thème « On se lâchera pas », démontrent que l'entourage immédiat peut influencer significativement la décision de ne pas conduire avec les facultés affaiblies. Ces personnes peuvent agir en tant que conducteur désigné ou carrément empêcher une personne de conduire lorsqu'elle a consommé. 

Le ministre a rappelé que, depuis 1978, le nombre de décès imputables à l'alcool au volant au Québec est passé de 800 à moins de 200. Bien que les mentalités aient beaucoup évolué depuis les trente dernières années, le gouvernement et la SAAQ sont conscients qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

Application Code-bar

Outre la diffusion de messages télévisés et d'un message radiophonique, la SAAQ a créé une application de socialisation et de sensibilisation destinée aux jeunes. Disponible pour les appareils iPhone, les iPod touch et les iPad, elle utilise à la fois Facebook et la géolocalisation pour permettre de localiser ses amis qui sont à proximité et de discuter avec eux. Elle suggère également des messages pour sensibiliser ses amis aux dangers de l'alcool au volant et pour les inciter à ne pas conduire lorsqu'ils ont bu.

Tous les utilisateurs de ces appareils peuvent accéder à cette application dans la boutique d'applications d'Apple, le « App store ». Ils peuvent aussi la télécharger au www.code-bar.ca.

Un coup de pouce à l'initiative Cool taxi

Par ailleurs, le ministre a profité de l'occasion pour annoncer une contribution financière de 250 000 $ sur deux ans au projet Cool taxi. Cette initiative, mise sur pied par l'industrie du taxi, est le fruit de la réflexion de parents dont les jeunes ont été impliqués dans des accidents de la route. Les coupons cool taxi encouragent les jeunes à prendre un taxi après avoir consommé de l'alcool. Depuis le lancement du projet, le 16 décembre 2010, plus de 140 000 coupons ont trouvé preneur.

« Partenaire de la première heure de Cool taxi, notre gouvernement est fier de s'associer à cette initiative, qui connaît un vif succès et qui permet d'inculquer à nos jeunes une culture de l'abstinence lorsqu'ils prennent le volant. Plus de 140 000 coupons et combien de vies protégées? », s'est demandé le ministre, convaincu de l'influence positive de Cool taxi sur le bilan routier québécois.

Pour la présidente du Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi, Mme Carolle Dallaire, « cette aide gouvernementale permettra de faire la promotion des coupons et, par le fait même, d'inciter davantage de jeunes à les utiliser. Nous sommes fiers d'apporter ainsi notre contribution à la sécurité routière ».

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11