Écrivez-nous!


Communiqués

Le coussin gonflable sauve des vies

Québec, le 12 février 1998 - Depuis leur introduction en 1990, les coussins gonflables ont contribué à sauver la vie de 150 personnes au Canada. Pour la Société de l’assurance automobile du Québec, ces derniers sont très efficaces pour réduire les blessures lors d’un accident et c’est pourquoi elle n’encourage pas les automobilistes à les désactiver, sauf dans des cas exceptionnels comme ceux prévus dans le Programme canadien de désactivation des coussins gonflables.

La Société tient à rappeler aux automobilistes que les coussins gonflables sont des dispositifs de sécurité qui offrent aux occupants des véhicules automobiles une protection importante qui vient s’ajouter à celle que procure la ceinture de sécurité. En effet, ils protègent la personne en amortissant le choc subi lors d’une collision, plus particulièrement en évitant que la tête ne heurte le volant ou le tableau de bord du véhicule.

Toutefois, à compter d’avril 1998, toute personne qui estime que le coussin gonflable représente des risques particuliers pour elle pourra s’adresser à la Société pour obtenir un formulaire de demande de désactivation et une brochure explicative sur les avantages du coussin gonflable, les risques de sa désactivation et la marche à suivre pour faire installer un interrupteur dans son véhicule. La clientèle pourra se procurer ces documents dans les centres de service de la Société, par son site Internet, ou encore, en téléphonant dans les centres de renseignements de la Société.

Pour faire une demande de désactivation de leur coussin gonflable, les personnes devront certifier qu’elles appartiennent à l’un des groupes à risques suivants :

  • Elles doivent transporter sur la banquette avant un bébé dans un siège pour nouveau-né;
  • Elles doivent transporter sur la banquette avant des enfants de moins de 12 ans;
  • Elles ne peuvent ajuster leur position de conduite de manière à assurer un espace de dégagement d’au moins 25 centimètres entre leur poitrine et le centre du volant;
  • Elles ont reçu d’un médecin un avis mentionnant que la présence d’un coussin gonflable représente pour eux un risque particulier, compte tenu de leur état de santé.

Ces documents permettront aux consommateurs d’être pleinement conscients des conséquences qu’entraîne la désactivation des coussins gonflables et d’en accepter les risques.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11