Écrivez-nous!


Communiqués

Rappel de coussins gonflables reconstruits - La SAAQ fait le point

Québec, le 29 novembre 2001. - Le rappel des coussins gonflables reconstruits est déjà commencé. Ainsi, l'information diffusée par la Société de l'assurance automobile dans les médias par voie de communiqués et d'avis public porte déjà ses fruits : de nombreux propriétaires se sont déjà rendus chez des concessionnaires autorisés pour faire vérifier ou remplacer leurs coussins gonflables.

La Société a contacté de nouveau aujourd'hui la Corporation des concessionnaires pour obtenir leur collaboration et leur demander de remplacer les coussins reconstruits par des coussins d'origine. S'il est impossible de faire ce remplacement sur-le-champ, la Société recommande de désactiver temporairement les coussins reconstruits. Il est totalement déconseillé aux propriétaires de véhicules de désactiver eux-mêmes leurs  coussins gonflables en raison des dangers que cela peut entraîner.

Rappelons que les coussins désactivés doivent être remplacés dès que possible par des coussins d'origine. En effet, les coussins gonflables sont des dispositifs de sécurité efficaces et éprouvés. Ils offrent une bonne protection contre les blessures à la tête ou au thorax qui pourraient être mortelles ou causer des handicaps sérieux aux occupants des véhicules. L'usage combiné des ceintures de sécurité et des coussins gonflables réduit de 75 % les risques de blessures graves à la tête et de 66 % ceux de blessures graves à la poitrine.

Les frais liés à la vérification des coussins gonflables doivent être assumés par les propriétaires de véhicules. Il en va de même des frais d'installation. Toutefois, l'injonction obtenue hier par la Société prévoit que Coussins gonflables Demers inc. et National sacs gonflables inc. les remboursent.

De plus, les propriétaires de véhicules accidentés ou reconstruits pourraient s'adresser aux carossiers ou aux assureurs impliqués.


Perquisition de la Sûreté du Québec
Par ailleurs, la Société a appris ce matin que la Sûreté du Québec avait mené hier soir une perquisition dans les locaux des entreprises Coussins gonflables Demers inc. et National sacs gonflables inc. La Sûreté a saisi des documents des deux entreprises. Pour avoir accès à ces documents, la Société déposera aujourd'hui même une requête auprès d'un juge de la Cour du Québec. Il lui sera donc impossible de les obtenir dans le délai prévu de 24 heures. Dès qu'elle le pourra, la Société consultera tous les documents et pièces pertinentes pour identifier les clients des entreprises.

Comme le mentionnait l'injonction interlocutoire provisoire obtenue hier, il est ordonné à M. Stéphane Demers d'établir, le plus rapidement possible, un processus de rappel et ce, avec l'assistance et sous la supervision de la Société.

La Société de l'assurance automobile publiera un autre avis dans les quotidiens du Québec samedi afin de rejoindre le plus grand nombre possible de propriétaires de véhicules.  

Les personnes intéressées à obtenir de plus amples renseignements peuvent communiquer aux numéros suivants : Québec : 418 643-7620, Montréal : 514 873-7620 et ailleurs au Québec : 1-800-361-7620

.
.
.
Dernière modification : 2012-10-11