Écrivez-nous!


Communiqués

Sécurité routière chez les jeunes - « Une conduite sans alcool et sans vitesse... c’est cool »

Saint-Georges de Beauce, le 19 novembre 1998 - C’est avec ce slogan que se présente « La Gang », une équipe de CHJM qui se trouvait aujourd’hui au Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC) pour sensibiliser les jeunes au bien piètre record de la Beauce : celui d’être la région du Québec où le problème de l’alcool au volant est le plus grave!
En effet, selon les statistiques de la Société, 58 % des conducteurs décédés à la suite d’un accident de la route au cours des dernières années (1992-1996) dans la région de Beauce-Etchemin avaient pris de l’alcool, comparativement à 43 % pour l’ensemble de la province. Il est clair, et ce n’est pas nouveau, que la région de Beauce-Etchemin est une région particulièrement problématique du point de vue de la conduite avec les capacités affaiblies. Pour ce qui est des jeunes de 16 à 24 ans, ils représentent seulement 12 % de l’ensemble des titulaires de permis de conduire, mais sont impliqués dans 23 % des accidents avec dommages corporels.

C’est à ces derniers que s’adressait « La Gang » aujourd’hui. Parce qu’on le sait, en Beauce, on retrouve de bons vivants, des gens qui aiment fêter, s’amuser et, souvent, bien arroser la soirée! On sait aussi que les routes de la Beauce sont étroites et sinueuses. « Le message n’est pas de ne pas boire, mais de ne pas boire et conduire, ou de se faire reconduire par un ami sobre ou par un taxi », a rappelé M. Léo Martin, directeur régional de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) pour la grande région de Québec.


Au volant, c’est « zéro » alcool et vitesse réduite
« La Gang », porte-parole de la SAAQ dans le cadre du projet « Intervention Jeunesse » qui a pour but de sensibiliser les jeunes aux problèmes de la vitesse et de l’alcool sur les routes, visite des écoles secondaires, des collèges et des bars de la Beauce depuis le 5 novembre et ce, jusqu’à demain.

Savez-vous qu’il en coûte de 300 $ à 600 $, en plus de la suspension immédiate du permis, et 4 points d’inaptitude au nouveau conducteur qui n’a pas respecté la limite du zéro alcool? Qu’il en coûte 175 $ et 3 points d’inaptitude à celui qui roule à 90 km/h dans une zone de 50 km/h? Pour un nouveau conducteur, un point de plus et c’est la perte de son permis (selon la réglementation en vigueur depuis le 30 juin 1997). Mais ce qui est encore plus important, la vie, elle, n’a pas de prix. Voilà une partie des messages radiophoniques qui ont accompagné le passage de « La Gang » en Beauce.


Promotion de la sécurité routière auprès des jeunes
Depuis plus de 10 ans, la Société accorde une attention particulière à la promotion de la sécurité routière auprès des jeunes et met de l’avant plusieurs programmes de prévention. Le programme « Alternative » (5e secondaire) et le programme « Pare-Chocs » (enseignement collégial), entre autres, visent à sensibiliser les jeunes à la notion de « chauffeur désigné » lors d’un événement où il y a présence d’alcool. Ces trois dernières années, la campagne « Pub de route » a également fait son chemin auprès des jeunes de 16 à 24 ans concernant la vitesse et l’alcool au volant.

Le programme « Intervention Jeunesse » de « La Gang » est la continuité de « Pub de route », mais cette année les efforts ont été concentrés dans les deux régions où le problème de l’alcool est le plus important, soit le Saguenay-Lac-St-Jean et la Beauce.


Le défi de 1999
Monsieur Martin a laissé les jeunes du CIMIC aujourd’hui en leur lançant ce défi : « Prends le volant de ta vie pour que l’année prochaine la Beauce batte un autre record : celui d’être la région qui fera le moins de victimes de la route. »

.
.
.
Dernière modification : 2012-10-11