Écrivez-nous!


Communiqués

Bilan de l’opération « L’alcool au volant, ça s’arrête ici » - 111 000 conducteurs interceptés

Québec, le 18 juin 1998 - Au cours de l’Opération « L’alcool au volant, ça s’arrête ici! », soit du 13 mai au 13 juin, les services policiers de la province ont effectué 1 139 barrages et intercepté 111 466 conducteurs dans le but de faire de la prévention contre l’alcool au volant. La Société de l’assurance automobile du Québec, de concert avec les services policiers, a mis cette stratégie en place, l’alcool au volant étant la première cause de mortalité sur les routes du Québec.

Durant toute l’opération, 467 conducteurs ont été trouvés fautifs de conduite avec les capacités affaiblies alors qu’ils dépassaient la limite légale de 0,08. De plus, 89 jeunes conducteurs, titulaires d’un permis d’apprenti conducteur ou d’un permis probatoire, ont été trouvés fautifs en vertu de la règle du zéro alcool. Il est important de noter que seulement 0,5 % des conducteurs interceptés étaient fautifs. Bien que ce taux soit particulièrement faible, il faut rappeler que ces conducteurs sont très à risque.

Cette opération a permis d’atteindre l’objectif visé, soit d’intercepter des conducteurs potentiellement à risque et de sensibiliser plusieurs automobilistes aux risques liés à la conduite avec les capacités affaiblies. Il faut noter que le taux de personnes reconnues fautives dans cette opération est légèrement plus faible que dans une opération normale de contrôle, ce qui tend à démontrer que certains automobilistes ont modifié leur comportement durant cette période. La Société est confiante que la plupart d’entre eux continueront d’adopter un comportement responsable en regard de l’alcool au volant.

Les résultats de ces barrages sur l’alcool au volant confirment que les campagnes d’information, jumelées à une surveillance policière accrue et à des lois plus sévères comme la Loi 12, portent fruits.

En terminant, la Société désire remercier l’ensemble des services policiers du Québec pour leur excellente collaboration dans cette opération ainsi que le ministère des Transports, les municipalités et le réseau de la santé publique. Elle rappelle aux automobilistes que les policiers poursuivront leurs interventions au cours de la saison estivale qui demeure une des période les plus meurtrières sur les routes.

.
.
.
Dernière modification : 2012-10-11