Écrivez-nous!


Communiqués

Contrôles routiers contre l’alcool au volant - Bilan final de la treizième opération PAS alcool : 64 101 conducteurs interpellés

Québec, le 9 juin 2004 - Selon les données recueillies par la Société de l’assurance automobile du Québec, 64 101 conducteurs ont été interpellés lors des 1 104 contrôles routiers effectués par les services de police de toutes les régions du Québec, entre le 1er mai et le 1er juin. Parmi les 1 120 conducteurs testés, 303 avaient un taux d’alcool dépassant la limite légale, ce qui représente 0,5 % des conducteurs interpellés. La moyenne pour les douze derniers contrôles était de 0,4 %. L’âge moyen des conducteurs dont le taux d’alcool dépassait la limite légale est de 33 ans et ce taux était en moyenne de 136 mg par 100 ml de sang.

Jusqu’ici, l’action concertée des services policiers, qui se répète deux fois par année depuis 1998, a permis d’intercepter au total 1 163 890 conducteurs.


Campagne contre l’alcool au volant
L’Opération PAS alcool s’inscrivait dans une vaste campagne contre l’alcool au volant. En plus de prévoir des contrôles routiers intensifs par les services policiers, cette campagne mise sur diverses actions complémentaires de sensibilisation :

  • auprès du grand public, par la diffusion du message publicitaire télévisé Prévoyez le coup! Lorsqu’on boit, on ne conduit pas.;
  • auprès du personnel des grandes entreprises québécoises, au moyen de la trousse Party en toute sécurité! et d’interventions ciblées;
  • auprès du personnel des bars licenciés (dépliant) ainsi que de leur clientèle (campagne d’affichage).


Implication des services policiers
La Société tient à souligner l’implication dans la lutte contre l’alcool au volant de la Sûreté du Québec, du Service de police de la Ville de Montréal et de tous les services de police municipaux. Leur collaboration a sans conteste contribué à l’amélioration du bilan routier puisque, entre 1998 et 2001, le nombre annuel de décès liés à la conduite avec les facultés affaiblies est passé de 240 à 200, soit une diminution de 16,7 %.

Rappelons toutefois que l’alcool au volant est encore l’une des grandes causes de décès et de blessures sur les routes. En 2002, 29 % des décès et 18 % des blessés graves y étaient liés.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11