Écrivez-nous!


Communiqués

Bilan routier 1997 - Le nombre de décès le plus bas des 42 dernières années

Beauport, le 28 avril 1998 - Avec moins de 800 décès sur les routes du Québec, l’année 1997 se place au plus bas niveau des quarante-deux dernières années. Globalement, le nombre des victimes décédées et blessées a cependant connu une légère augmentation de 0,3 % par rapport à 1996.

Ainsi, les accidents de la route ont fait 796 décès l’an dernier. Il faut remonter à 1955, avec 715 victimes décédées, pour obtenir un nombre inférieur à celui de 1997. Le progrès accompli est considérable surtout lorsque l’on tient compte que le nombre de titulaires de permis de conduire et le nombre de véhicules en circulation ont quintuplé depuis, totalisant aujourd’hui 4 366 009 personnes et 4 407 517 véhicules.

Quant aux victimes blessées grièvement, (hospitalisées), et légèrement, leur nombre a quelque peu augmenté, soit +0,4 % et +0,5 % respectivement. Ainsi, le Québec a dénombré l’an dernier 5 924 victimes blessées grièvement et 41 887 blessées légèrement pour un total global de 48 607 victimes, ce qui représente une augmentation de 0,3 % des victimes décédées et blessées par rapport à 1996.

Le nombre de victimes blessées grièvement relevé en 1997 est le troisième plus bas des quinze dernières années, après 1995 et 1996. Quant aux victimes blessées légèrement, leur nombre est le deuxième plus bas pour cette même période après 1996.


Les types d’usagers
En ce qui a trait aux victimes décédées, ce sont particulièrement les occupants de véhicules de promenade, ou de camions légers qui, avec 92 victimes en moins en 1997 (-15,5 %), ont contribué le plus à la diminution globale de 10,3 % des victimes décédées par rapport à 1996. La plus importante augmentation a été constatée chez les occupants d’autobus, où l’on a dénombré 44 victimes toutes décédées lors de la tragédie routière survenue aux Eboulements dans Charlevoix, le 13 octobre 1997.

Pour ce qui est des victimes blessées grièvement, nécessitant l’hospitalisation, les types d’usagers de la route qui ont contribué le plus à l’augmentation globale de 0,4 % en 1997 sont les occupants de camion lourd avec une augmentation de 32,5 % où le nombre de victimes blessées grièvement est passé de 80 à 106. Il faut cependant noter que le nombre de victimes motocyclistes, cyclistes et piétons blessées grièvement a respectivement diminué de 9,5 %, 7,3 %, et 4,9 % en 1997.


Âge des victimes
La plus forte amélioration concernant le nombre de décès sur les routes en 1997 a été constatée pour la catégorie des 15-19 ans avec une diminution de 32,0 % (85 décès en 1997 par rapport à 125 en 1996). Vient ensuite le groupe d’âge des 45-54 ans avec une diminution de 30,6 %. Par contre, le groupe d’âge des 55-64 ans a enregistré une augmentation de 11,3 % du nombre de décès.

Au chapitre des victimes blessées grièvement, on a pu observer une diminution de leur nombre chez les 15-19 ans (-4,8 %) et le groupe d’âge des 55-64 ans (-8,3 %). Parmi ceux qui ont connu une augmentation du nombre de victimes blessées grièvement, ce sont les 0-14 ans qui dominent avec une hausse de 7,9 %.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11