Écrivez-nous!


Communiqués

Campagne de sécurité dans le transport scolaire - Rappel des règles de sécurité pour les enfants et les automobilistes

Québec, le 30 janvier 1998 - Dans le cadre de la campagne de sécurité en transport scolaire, qui se tiendra du 2 au 13 février 1998, et qui aura pour thème « Faut bien se conduire », la Société de l’assurance automobile du Québec, en collaboration avec l’Association du transport écolier du Québec (ATEQ), désire rappeler aux enfants et aux automobilistes les comportements à adopter pour maintenir un bilan routier positif.


La Société recommande aux enfants...

  • Au moment de monter
    • D’attendre l’autobus en file sans bousculer les autres
    • D’attendre que l’autobus soit immobilisé avant de s’en approcher
  • Pendant le trajet
    • De laisser l’allée libre de tout objet
    • De garder les bras et la tête à l’intérieur de l’autobus en tout temps
    • De rester assis tout le long du trajet
  • Au moment de descendre
    • De s’éloigner de l’autobus dès qu’ils sont descendus
    • De compter dix pas en sortant de l’autobus avant de traverser devant
    • De regarder le conducteur avant de traverser devant l’autobus
    • De regarder à gauche, à droite et encore à gauche avant de traverser la rue


La Société rappelle aux automobilistes...

  • Qu’ils doivent immobiliser leur véhicule à plus de 5 mètres derrière un autobus d’écoliers dont les feux intermittents clignotent. Cet arrêt n’est pas obligatoire lorsque l’on croise un autobus circulant sur une chaussée séparée par un terre-plein.
  • Qu’ils doivent être attentifs, particulièrement aux abords des zones scolaires, et respecter les limites de vitesse.
  • Que dépasser un autobus d’écoliers dont les feux intermittents clignotent entraîne la perte de 9 points d’inaptitude à leur dossier de conducteur, ainsi qu’une amende variant entre 200 $ et 300 $.

En terminant, la Société de l’assurance automobile du Québec compte sur la collaboration de tous, parents, enfants, conducteurs d’autobus d’écoliers et automobilistes pour atteindre son objectif de réduire d’année en année les accidents en transport scolaire.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11