Écrivez-nous!


Communiqués

Barrages policiers pour contrer l’alcool au volant - Plus de 24 000 conducteurs interceptés en une semaine

Québec, le 26 novembre 1998 - Depuis le 20 novembre dernier, dans le cadre de l’offensive provinciale pour contrer l’alcool au volant, les policiers ont érigé 261 barrages routiers qui ont permis de rappeler à un peu plus de 24 000 conducteurs que l’alcool et la conduite automobile composent un mélange plus qu’explosif. Rappelons que cette opération vise à réduire le nombre de personnes qui prennent le volant alors qu’elles ont consommé de l’alcool, la première cause de décès sur nos routes. En 1997, ce fléau a laissé dans le deuil 350 familles et causé des blessures à quelque 8 000 personnes.

Entre le 20 et le 23 novembre, soit durant la première fin de semaine de cette opération, 24 856 conducteurs ont été interceptés et 503 ont subi un test d’alcoolémie. De ce nombre, 110 personnes dépassaient la limite légale, dont 91 % des hommes et 9 % des femmes, d’un âge moyen de 31 ans. Parmi les conducteurs fautifs, 29 étaient détenteurs soit d’un permis d’apprenti conducteur ou d’un permis probatoire pour lesquels la règle du zéro alcool est appliquée.

C’est dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue qu’on a observé la plus grande proportion de conducteurs dépassant la limite légale. Le pourcentage de contrevenants se situe en effet à 1,4 % à cet endroit, comparativement à 0,4 % à l’échelle provinciale. La région du Bas-St-Laurent suit avec 1,0 %. C’est la région de l’Outaouais qui obtient le plus faible taux avec 0,1 %.

Rappelons que l’opération visant à ériger intensivement des barrages routiers pour contrer l’alcool au volant se poursuivra au cours des prochaines semaines, période qui sera ponctuée de plusieurs partys des fêtes.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11