Écrivez-nous!


Communiqués

Cours de conduite obligatoire pour les nouveaux conducteurs - Pour une nouvelle génération de conducteurs

Québec, le 14 janvier 2010. - C'est le 17 janvier prochain qu'entre en vigueur la loi obligeant les futurs conducteurs de tous âges à suivre un cours de conduite.

La décision de rendre les cours de conduite obligatoires a été l'occasion, pour le gouvernement du Québec, de prendre un virage en matière de formation à la conduite. On souhaite ainsi continuer d'améliorer le bilan routier, particulièrement du côté des 16 à 24 ans, qui représentent 80 % des nouveaux conducteurs. Malheureusement, ceux-ci demeurent surreprésentés en matière d'accidents de la route. Alors qu'ils ne constituent que 10 % des titulaires d'un permis de conduire, les jeunes sont impliqués dans 24 % des accidents causant la mort ou des blessures.

« L'éducation routière doit être vue comme une composante importante de l'éducation globale où chaque usager de la route doit se sentir responsable de sa sécurité et de celle des autres, précise la ministre des Transports, madame Julie Boulet. Trop souvent, l'idée que l'on se fait de l'apprentissage de la conduite se résume à la simple acquisition d'habiletés liées au maniement du véhicule. Former une nouvelle génération de conducteurs, c'est leur apprendre à « se conduire » plutôt qu'à seulement « conduire ». »

La loi prévoit également la prolongation à 12 mois de la période pendant laquelle tout nouveau conducteur doit être titulaire d'un permis d'apprenti conducteur avant de pouvoir demander un permis probatoire. D'une durée de 24 mois, la période de probation s'appliquera dorénavant à tous les nouveaux conducteurs, quel que soit leur âge.

Enfin, des mesures transitoires ont été prévues pour ceux qui sont déjà titulaires d'un permis d'apprenti conducteur :

  • Exemption de l'obligation de suivre un cours de conduite.
  • Possibilité de se présenter à l'examen pratique après 8 mois plutôt que 12, s'ils suivent un cours.

Ces mesures transitoires ne touchent que l'apprentissage de la conduite. Tout nouveau conducteur est assujetti au permis probatoire d'une durée de deux ans.
La personne titulaire d'un permis probatoire avant le 18 janvier 2010 conserve le droit d'obtenir son permis de conduire à 25 ans ou après 24 mois, selon la première éventualité.

Le nouveau programme d'éducation à la sécurité routière a été élaboré par la Société de l'assurance automobile du Québec, en collaboration avec l'Agence de l'efficacité énergétique, CAA-Québec, l'Association québécoise du transport et des routes et l'industrie des écoles de conduite.

.
.
A  •  A+  •  A++   •Imprimer    •Envoyer à un ami  
.
Dernière modification : 2012-10-11